Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici mon blog qui vous présente un pays EL SALVADOR trop méconnu. Laissez-vous guider, je vais vous faire découvrir ce petit pays très attachant

07 Jun

10 produits de la civilisation Maya dans nos assiettes

Publié par elsalvador

Grâce à la magie de leur richesse agricole, cette ancienne civilisation Maya a changé le contenu de nos assiettes et le destin des cuisines du monde. Pouvez-vous imaginer aujourd’hui une cuisine italienne sans tomate ou une pâtisserie française sans le chocolat ? Originaire du Yucatán aux environs de l'an 2600 avant l'ère chrétienne, cette civilisation Maya a atteint son apogée autour des années 250 apr. J.-C. sur le territoire délimité aujourd'hui par le sud du Mexique, le Guatemala, le nord de Belize et l'ouest du El Salvador et du Honduras. Lors de leur conquête de ce nouveau monde, les espagnols nous ont rapporté des aliments qui sont rentrés dans notre quotidien. Voici les dix aliments les plus marquants.

Le chocolat. Pour les Mayas, le chocolat était plus qu’une friandise. C’était un don des Dieux, un aliment qui sert de lien entre le Ciel et la Terre. Cette « nourriture des Dieux », les Mayas grillaient déjà les graines fermentées du cacaoyer pour en faire une boisson amer et épicée. Le sucre n’était pas encore connu avant la conquête espagnole. Même avec la présence du sucre aujourd’hui, les descendants des Mayas continuent à consommer leur chocolat épicé, aromatisé avec du paprika, du poivre et du roucou.

La vanille. Les premières orchidées qui donnent la gousse de vanille étaient probablement cultivées par les Totonaca dans l’état de Veracruz. Ces gousses de vanille parfumaient déjà dans les années 1500 le chocolat Maya. Cette pratique était adoptée par les Aztèques qui l’avaient fait connaître à l’espagnol Cortès, lui-même l’introduit ensuite en Afrique et en Asie au XVIème siècle. Aujourd’hui, dans notre alimentation, cet arôme de vanille, naturelle ou artificielle est partout.

Le maïs fait partie des mythes de la création Maya. Les créateurs avaient façonné l’homme avec de grains tendres de maïs jaune et blanc après des tentatives ratées avec la boue et le bois ! Le maïs, c’était aussi la nourriture de base des Maya, de toute l’Amérique avant l’arrivée de Christophe Colomb. Il l’avait introduit en Europe lors de son premier retour en 1493. Mais devant la première céréale qu’est le blé, la céréale de la chrétienneté, le maïs ne s’est jamais imposé comme une nourriture de base en France. Aujourd’hui, nous consommons les graines en salade, sous forme de polenta, ou de tacos. Chez les Maya, les épis de maïs sont de toutes les couleurs de l’arc en ciel.

Les chiles, les piments. Vous êtes plus familier du piment d’Espelette que des autres familles de piments. A l’échelle de Scoville qui classe les piments selon leur teneur de capsaïne, du plus doux au plus fort, le piment d’Espelette fait parti des plus doux. Ce piment, qui relève nos huiles à pizza sont cultivés par les Maya depuis plus de 7500 ans. C’est le condiment le plus utilisé de la cuisine Maya.

Les tomates. Comment imaginez-vous la cuisine italienne avant que Christophe Colombe ne ramène la tomate du nouveau monde ? En France, c’était une plante ornementale avant qu’elle ne passe en cuisine. Imaginez-vous déguster vos pâtes sans votre sauce tomate ? Aujourd’hui, la tomate est présente dans les crudités de base. Elle apporte sa jolie couleur rouge aux préparations.

Les haricots noirs (frijoles negros). Avec leur saveur charnue et veloutée, les haricots noirs sont un des ingrédients omniprésents de la cuisine de l’Amérique latine, des Caraïbes et dans le sud des Etats-Unis. En France, nous connaissons surtout le haricot blanc, qui est de la même famille. Le fameux cassoulet de Toulouse n’aurait jamais existé dans la contribution des Maya.

L’avocat (aguacate). Vous le connaissez bien maintenant en salade ou en version guacamole. Savez-vous que les Maya le considéraient comme un aphrodisiaque. Les Aztèques l’appelaient l'appelaient ahuacatl, qui signifie «testicule», et ont gardé leurs filles à l'intérieur pendant la saison de récolte ! Lors de son introduction en Europe au 19ème siècle, les producteurs devaient démontrer que la consommation de cet avocat n’entraine pas les personnes à la débauche !

La patate douce. Originaire du Yucatan, les Mayas les consomme depuis 5000 ans. Elle s’est répandue ensuite dans les Caraïbes et en Amérique du sud. En France, à côté de la pomme de terre, cette patate douce s’impose de plus en plus dans les purées. Elle est d’une jolie couleur jaune ou orange, avec une saveur sucrée.

Les courges. Ils font partie des aliments de base appelés « les 3 sœurs » (maïs, haricot, courges) des Mayas. Les courges sont des cucurbitacées en comprennent le potiron, la calebasse, la courge musquée, la citrouille…Mêmes les graines sont consommées grillées, ou moulues et servent de condiment.

La papaye. C’est le fruit des Mayas par excellence. Suave, tendre et sucré. En France, elle est dégustée surtout nature en dessert. Une giclée de jus de citron sur la chair révèle tous ses arômes. Vous le trouvez aussi confit en petits morceaux dans les mélanges apéritifs. En version salée, elle est surtout connue à travers la salade de papaye verte, servie dans les restaurants vietnamiens.

10 produits de la civilisation Maya dans nos assiettes
10 produits de la civilisation Maya dans nos assiettes10 produits de la civilisation Maya dans nos assiettes
10 produits de la civilisation Maya dans nos assiettes10 produits de la civilisation Maya dans nos assiettes
Commenter cet article

À propos

Voici mon blog qui vous présente un pays EL SALVADOR trop méconnu. Laissez-vous guider, je vais vous faire découvrir ce petit pays très attachant